Skip to Content

Une étude de Vanson Bourne mandatée par Progress Software révèle que les entreprises manquent de « réactivité opérationnelle »

Selon un récent rapport de Progress Software,
72 % des entreprises indiquent que leurs processus sont trop lents,
et 58 % admettent manquer cruellement d’informations lors de la prise de décision.
Une étude menée par Progress Software Corporation (NASDAQ : PRGS), éditeur
de logiciels spécifiquement conçus pour optimiser la réactivité opérationnelle des
entreprises, révèle que 72 % d’entre elles trouvent que leurs processus métiers
sont trop longs et doivent donc être significativement raccourcis.
Cette étude, menée par des spécialistes du cabinet Vanson Bourne auprès de 400
grandes entreprises à travers les Etats-Unis et l’Europe porte sur les outils et processus
qu’elles utilisent pour assurer leur réactivité opérationnelle et prendre des décisions en
temps réel.
Les résultats montrent qu’une grande partie d’entre elles ont le sentiment de pouvoir
faire encore mieux pour répondre suffisamment rapidement aux évolutions des
exigences des clients et du marché afin de rester compétitives.
« La quête d'une meilleure réactivité opérationnelle se fait chaque jour plus pressante,
maintenant que des facteurs externes tels que les réseaux sociaux ont optimisé les
temps de réponse » souligne Dr. Giles Nelson, directeur de la stratégie de la division
Apama de Progress Software. « Si les entreprises ne peuvent pas répondre rapidement
aux exigences de leurs clients, elles seront sérieusement menacées par la
concurrence ».
En moyenne, 22 % des entreprises sondées aux Etats-Unis ont admis que, le temps
qu'elles identifient une évolution ou une tendance dans l'un de leurs processus, elles
avaient manqué l'opportunité d'y réagir. 54 % indiquent en outre manquer d'informations
lors de la prise de décision. En conséquence, 94 % des sociétés pensent globalement
que l'accès aux données en temps réel est très important pour elles, et 82 % prévoient
d'investir dans des technologies de ce type d'ici mi-2010, dans l'espoir d'accélérer ainsi
leurs processus internes.
« Les mauvaises nouvelles circulent maintenant très rapidement. Les sociétés doivent
s'assurer d'être suffisamment rapides pour résoudre les problèmes de leurs clients.
L'écrasante majorité des entreprises que nous avons interrogées reconnaissent combien
il est important de répondre rapidement aux clients et d'être beaucoup plus réactives
face aux évolutions des conditions du marché. Malheureusement, dans la plupart des
cas, l'infrastructure de reporting des informations et des processus ne permet pas de
satisfaire cette vision. La technologie BEP (Business Event Processing) s'impose
comme la méthode par excellence pour combler ce décalage dans la prise de
décision ».

0
Your rating: Aucun

Relevant Content



etudes | about seo