Skip to Content

Un nouveau rapport montre que l’égalité entre les femmes et les hommes s’inscrit dans la solution de sortie de crise

Un nouveau rapport montre que l’égalité entre les femmes et les hommes s’inscrit dans la solution de sortie de crise

Selon un nouveau rapport adopté aujourd’hui par la Commission européenne, le ralentissement de l’économie a entraîné des suppressions d’emplois qui ont touché à la fois les femmes et les hommes. Toutefois, les femmes ont plus de risques de ne pas retrouver d’emploi et occupent toujours, d’une manière générale, une position plus faible sur le marché du travail. Au-delà de la crise actuelle, le rapport de la Commission au Conseil européen de printemps sur l’égalité entre les femmes et les hommes souligne les défis qu’il reste à relever dans ce domaine en Europe et plaide en faveur d’une plus forte intégration de la dimension de genre dans la future stratégie de l’Union européenne pour la croissance et l’emploi.

Le commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’égalité des chances, Vladimír Špidla, a déclaré: «La crise a d’abord eu des répercussions sur l’emploi des hommes, mais maintenant, ce sont les femmes qui risquent d’être plus durement touchées. L’expérience montre que l’emploi des hommes a tendance à reprendre plus vite que celui des femmes. Toutefois, la crise n’a rien changé aux défis à long terme que nous devons relever, tels que le renforcement des marchés du travail, la viabilité des systèmes sociaux et le vieillissement de la population. L’égalité entre les femmes et les hommes s’inscrit dans la solution de sortie de crise et peut aussi contribuer à garantir la croissance, l’emploi et la cohésion sociale à long terme.»

Le rapport annuel de la Commission européenne sur l’égalité entre les femmes et les hommes montre que malgré une tendance globalement positive vers une plus grande égalité dans la société et sur le marché du travail de l’Union européenne, les progrès réalisés pour gommer les inégalités sont lents. Des disparités subsistent entre les femmes et les hommes en ce qui concerne les taux d’emploi, les rémunérations, les heures de travail, les postes à responsabilité, le partage des responsabilités familiales et la pauvreté. Entre 1998 et 2008, l’emploi des femmes a connu des progrès considérables, le taux d’emploi de ces dernières a augmenté de 7,1 % pour atteindre 59,1 %, mais cette tendance à la hausse s’est interrompue en raison de la crise économique.

Si, à la suite de la crise, le chômage des femmes a augmenté moins rapidement (de 7,4 % en mai 2008 à 9 % en septembre 2009) que celui des hommes (de 6,4 % à 9,3 %), les deux progressent maintenant au même rythme, et le chômage des femmes reste supérieur à celui des hommes dans douze pays de l’Union européenne. Les femmes risqueront de subir plus tard les effets de la crise dans la mesure où les suppressions d’emplois concernent d’abord des secteurs principalement masculins tels que la construction et l’industrie manufacturière avant de s’étendre à des secteurs à plus forte mixité ainsi qu’au secteur public, qui emploie plus de femmes.

La récession constitue à la fois un avantage et une menace potentielle pour l’emploi des femmes ainsi que pour l’égalité entre les femmes et les hommes, qui est une condition préalable à la croissance, à l’emploi et à la cohésion sociale et doit donc être considérée comme un élément de la solution de sortie de crise. Sous la présidence suédoise, les ministres de l’Union européenne ont également mis en lumière la nécessité de renforcer la dimension de genre dans la stratégie de l’Union européenne pour 2020 et un rapport d’experts récent a montré que l’élimination des disparités entre les femmes et les hommes dans le domaine de l’emploi pourrait entraîner une croissance du PIB de l’ordre de 15 à 45 % (voir également IP/09/1527 ).

Le rapport souligne aussi que la qualité de l’emploi est le meilleur rempart contre la pauvreté et l’exclusion sociale, et qu’en période de récession les groupes vulnérables devraient faire l’objet d’une attention particulière. Par ailleurs, les politiques qui visent à améliorer l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée des femmes et des hommes, en permettant à davantage de femmes d’accéder au marché du travail, devraient être considérées comme un investissement à long terme et non comme un coût à court terme.

Enfin, le rapport met l’accent sur la nécessité de lutter contre la violence fondée sur le sexe, qui non seulement constitue une violation des droits fondamentaux mais représente un coût élevé pour la société.

Le rapport fera partie du programme sur la croissance et l’emploi qui sera présenté aux dirigeants de l’Union européenne à l’occasion du Conseil européen de printemps le 25 mars 2010 et alimentera la future stratégie pour 2020 en matière de croissance et d’emploi (voir également IP/09/1807 ). Ce rapport servira aussi de base de travail pour la future stratégie de l’Union pour l’égalité entre les femmes et les hommes sous la présidence espagnole.

Contexte

La Commission européenne informe chaque année le Conseil européen de printemps de l’évolution des questions d’égalité entre les femmes et les hommes dans les États membres et présente les défis et les priorités pour l’avenir. L’égalité entre les femmes et les hommes est un droit fondamental et l’un des principes communs de l’Union européenne. Celle-ci a beaucoup contribué à l’amélioration de la condition féminine et de la vie des femmes et des hommes en adoptant de nombreux textes législatifs en matière d’égalité de traitement et en intégrant de manière explicite la dimension de genre dans les politiques et les instruments de l’Union.

Pour plus d’informations:

Rapport de 2010 sur l’égalité entre les femmes et les hommes et son annexe statistique :

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=en&catId=89&newsId=660&furtherNews=yes )

Site de la Commission européenne sur l’égalité entre les femmes et les hommes

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=fr&catId=418

Conclusions du Conseil du 30 novembre 2009 sur l’égalité entre les femmes et les hommes: renforcer la croissance et l’emploi

http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/en/lsa/111582.pdf

Rapport de l’expert suédois sur le lien entre l’égalité des sexes et la croissance économique

http://www.se2009.eu/polopoly_fs/1.17994!menu/standard/file/EUstudie_sidvis.pdf

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’égalité des chances, inscrivez-vous sur:

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=371&langId=fr

0
Your rating: Aucun

Relevant Content



etudes | about seo